13/03/2017 - Citation de Benoît XVI sur la liturgie

 
Déjà, en 2001, le cardinal Ratzinger affirmait : "On aurait besoin pour le moins d'une nouvelle conscience liturgique, pour faire disparaître cet esprit de bricolage. On en est arrivé à ce que les cercles liturgiques se bricolent eux-mêmes une liturgie du dimanche. Ce qui en résulte, c'est certainement la production de quelques intellectuels doués qui ont imaginé quelque chose. Je ne rencontre plus par là le Tout- Autre, le Saint qui se donne à moi, mais les capacités de quelques-uns. Je m'aperçois que ce n'est pas cela que je cherche. C'est trop peu, c'est autre chose. Ce qu'il y a de plus important aujourd'hui, c'est le respect de la liturgie et le fait qu'on ne peut pas la manipuler. C'est de réapprendre à la considérer comme un organisme vivant et offert par lequel nous participons à la liturge céleste. C'est de ne pas y chercher notre propre accomplissement mais le don qui nous advient. Je crois que ce qui est prioritaire c'est que cette manière de faire personnelle et arbitraire disparaisse et que s'éveille le sens intérieur pour le sacré."  
      Voici quelle est notre Dieu, Plon-Mame, Paris 2001, p. 290-291.